Zodiak, La treizième constelletion

02
Déc
2015

« Avant de mourir, Ychandre de Sadira a convaincu son esclave d’accomplir pour lui son destin en montant sur le trône de Nusakan. En s’appropriant le talisman de citrines d’Ychandre, Jorik a obtenu la protection du Sagittaire. C’est donc avec le centaure Kaus dans son sillage que le nébuleux se présentera au palais de Gemme. Étrangement, les dieux ne semblent pas s’offusquer de cette manigance. Cependant, quel sort les hommes réserveraient-ils au nébuleux s’ils découvraient la vérité? Jorik devra apprendre à évoluer dans un monde très différent de celui qu’il a connu. Il s’attirera la colère des courtisans de la princesse Saraléane, mais aussi l’attention des venimeux, de puissants mages noirs. Serait-il investi d’une mission divine autre que le destin que lui a confié Ychandre? La trajectoire des astres se courbe parfois de façon bien surprenante… » (Résumé du tome 2 de la série « Zodiak »)

Maude Royer nous a encore impressionné avec son écriture dans ce tome 2 de la trilogie Zodiak. L’intrigue était excellente. Dans le tome 1, il y avait moins de place à l’intrigue, car l’auteure faisait beaucoup de « world building », ce qui veut dire qu’elle mettait en place l’univers, les personnages et l’intrigue qu’elle avait en tête. Par conséquent, dans le tome 2, le « world building » est beaucoup moins présent, ce qui laisse de la place au développement des personnages et de l’intrigue. L’atmosphère de ce livre était très légère, ce qui en fait une lecture facile. Aussi, l’atmosphère possède ce que j’appelle  affectueusement « L’étincelle ». Ce que je veux dire par là, c’est que le livre nous transporte facilement et très profondément dans son univers sans être lourd et trop forcé, ce qui je trouve, est assez rare dans les livres. J’ai aussi adoré la morale qui est celle qui dit qu’on peut contrôler notre destin. C’est très puissant et inspirant. La complexité de l’histoire commence à s’installer dans ce livre, car notre personnage principal, Jorik, arrive à la cour du palais de Gemme, qui contient amis comme ennemis. C’est aussi là qu’il reçoit sa mission : délivrer la treizième constellation du calcaire, Le Serpentaire Meriëm et épouse du Roi des dieux, Zodiak.

 

Dans ce tome, nous avons vraiment pu voir les personnages plus en profondeurs ainsi qu’avec leur relations avec les autres. Nous avons pu voir aussi leur développement. Les développements les plus éclatants étaient ceux de Jorik et de Rainette. Jorik prend de plus en plus conscience de son rôle dans le destin de tous les Nébuleux. Il devient aussi plus mature. Quant à Rainette, elle prends conscience de qui elle est réellement et de ses sentiments envers Jorik. Leur relation est d’ailleurs la plus cute et la plus sweet de la série. Sa soeur Saraléane reçois une leçon de vie dans ce livre. Elle apprends que tout peux arriver et que l’on aura jamais tout ce que l’on veux. Je l’appréciais beaucoup plus dans ce tome que dans le tome 1.

 

Ensuite, les descriptions étaient très bonnes. Elles vous transportent directement dans son monde et on a pas du tout de difficulté à s’imaginer les lieux que l’auteure s’évertue à nous décrire. La narration allait à une très bonne vitesse, mais l’auteure n’allait pas trop vite, ce qui permettait de bien comprendre la situation dans le livre et  de bien s’encrer dans l’émotion et les actions posées par les personnages. Les dialogues étaient bien faits et correspondaient directement au personnage, si bien que si on enlevait les noms, je pourrais quand même savoir quel personnage parlait. Il y avait aussi un bon dosage entre narrateur et dialogue, ce qui facilite parfois la compréhension de l’histoire.

 

Pour résumé, je recommande très fortement ce livre et si vous n’avez aucune idée de ce que c’est allez voir l’article que j’ai écrit sur le tome 1, en cliquant ici! 😉 En pourcentage, sa note serait de 88%.

Bonne lecture! 😀

 

 



There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page