L’honneur au féminin

14
Mai
2014

Plusieurs ont forgé le chemin des femmes au Québec. Sur les plans politiques et artistiques, rares sont celles qui œuvrent dans les deux, Lise Payette est une de celle qu’il est important de connaître.

Lundi soir, Mme Payette a justement inauguré son autobiographie: Des femmes d’honneur. L’ex-ministre sous le règne de René Levesque et scénariste célèbre en a sûrement de bonnes à nous raconter. Elle était d’ailleurs aux côtés du premier ministre lors de son célèbre discours « À la prochaine fois », de 1980. De quoi nous donner l’envie d’en savoir plus.

lancement Des femmes d-honneur  cosmosimage.comMadame Lise Payette, Madame Pauline Marois [ex-première première ministre du Québec], Monsieur Gilles Duceppe et Monsieur Jacques Fortin.

D’ailleurs, nous lui devons beaucoup!

  • Première femme à s’appeler «la» ministre. En féminisant les titres, elle a façonné les pensées pour laisser la place aux femmes.

  • Lise Payette a été la créatrice de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

  • Elle a fait réformer le droit de la famille qui tendait à brimer les femmes.

  • L’apparition de la devise « Je me souviens » sur les plaques d’immatriculation.

En plus d’empeigner l’imagerie collective avec des téléromans (Les Super Mamies, Montréal ville ouverte, Des dames de cœur […un petit café mon beau Jean-Paul?], etc), Lisa Payette a fondé la société de production télévisuelle Point de mire. Elle a même écrit une chanson pour Céline Dion: Je cherche l’ombre.

Inspirée par les femmes autour d’elle, Lise Payette, via les Éditions Québec Amérique, nous invite donc dans les coulisses de ses jours passés pour partager avec elle ces moments particuliers. La Horde Geek mettra sûrement la main sur un de ces exemplaires qui rempliront les tablettes des librairies cette semaine. Un geek n’a jamais trop de savoir!

FemmesHonneur
Crédit des photos : cosmosimage.com


There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page