Détrousseur de vies, un bel élan dans la science-fiction!

02
Avr
2014

Cet hiver, les Éditions De Mortagne ont publié le premier tome d’une saga de science-fiction qu’il faudra suivre pour tous les amateurs du genre. Bien qu’il soit signé par Jasmin Girard, sachez que c’est en réalité le nom de plume d’Élisabeth Jasmin et de Sylvain Girard. Évoluant tous les deux dans le domaine de la télévision, ces auteurs ne manquent pas d’imagination. La trilogie Détrousseur de vies a donc une base intéressante pour composer un roman digne de mention.

detrousseur-de-vies editions De Mortagne

NARRATION

Lorsqu’un chapitre du roman s’intitule « Le côté obscur de la force », c’est assurément un livre « geek » de bon augure. Dans un vocabulaire accessible à tous, le récit coule assez bien. Toutefois, certains passages qui transitent entre le narrateur omniscient et la première personne. Le lectorat ayant de l’expérience ne sera pas incommodé.

PERSONNAGES

Les auteurs mettent en scène des personnages qui dénotent leurs couleurs personnelles. D’un côté, Gregory, le « geek » intense dans ses passions sera à l’évidence apprécié par les lecteurs. De l’autre, Kat et Sofia représentent un peu moins bien les femmes. Bien qu’elles aient quelques forces, les auteurs ne sont pas arrivés à les rendre assez indépendantes. Elles ont toujours besoin d’un homme pour être protégées. Cependant, il faut dire que certains garçons ne sont pas plus grands dans leurs « culottes » lorsqu’ils tombent face à l’ennemi. Mais bon. Espérons que dans le prochain tome, le féminin prendra de l’assurance.

DESCRIPTIONS

Claires, précises tout en défilant selon un rythme presque mélodique, les auteurs nous permettent d’entrer dans ce monde si près du nôtre qu’on croirait qu’il est réel. Peut-être l’est-il? Mais ça, c’est une autre histoire!

Il fait plus frisquet aujourd’hui, la main de l’hiver se resserrant brutalement sur les gens qui quittent la chaleur des bâtiments. Le sol sec est gelé. En arrivant sur le trottoir, Kat, distraite, entre en collision avec un piéton qui marche la tête baissée. Ils s’examinent un instant, déstabilisés. Rapidement, la surprise se transforme en questionnement de part et d’autre.

Jasmin Girard arrive à nous présenter habilement les conséquences des agressions sur l’être humain  dissociation sans tomber dans l’essai didactique. Sa façon de dépeindre la dissociation tout en conservant la fluidité du texte nous permet de croire qu’ils ont un bel avenir en tant qu’auteurs.

INTRIGUES

Malgré quelques passages prévisibles, Jasmin Girard arrive à si bien semer son intrigue que la montée d’adrénaline est au rendez-vous. Rendu à l’épilogue, vous regretterez sûrement de ne pas avoir le deuxième en votre possession.

1505302_665708123464263_400644289_n

Résumé: Vous croyez que vous êtes unique. Vous l’êtes probablement. Un seul esprit vous anime depuis votre naissance, dictant vos émotions, vos pensées, vos agissements. Et il en sera ainsi jusqu’à votre mort. À moins que j’en décide autrement.
Je m’appelle Zed, j’ai seize ans et je ne suis pas normal. Je saute de corps en corps, changeant de monde et de famille chaque fois que je suis en danger de mort. J’ai horreur de détrousser les autres de leur vie. Malheureusement, je n’y peux rien. Je dois survivre.
J’ignore pourquoi on me pourchasse sans relâche. Et pourquoi je dois passer mon existence à fuir. Mais cette fois, j’en ai assez. Mon nouvel univers me plaît. Mes parents, mes amis. je n’ai jamais connu ça, avant. Même le chien, Pénélope, m’a adopté. C’est décidé : je reste et je me bats pour protéger ceux que j’aime. Et enfin découvrir ce que je suis.

Titre :   Détrousseur de vies
Auteur : Jasmin Girard
Genre : science-fiction québécoise
Éditeur : Éditions de Mortagne
Date de parution : Janvier 2014

Note : 4 étoiles de la mort!
4-etoiles-de-la-mort



There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page