ZOMBIE NIGHT

17
Juil
2014

ZOMBIE NIGHT – John Gulager avec Anthony Michael Hall, Daryl Hannah, Alan Ruck, Rchel G. Fox, Shirley Jones, Jennifer Taylor, 2013, États Unis, 88m

Deux familles de voisins vont réagir différemment la nuit ou les morts reprennent vie.

John Gulager, réalisateur de la trilogie FEAST et PIRANHA 3DD, débarque chez Asylum pour réaliser ce qui est essentiellement un exercice de style sur un sujet hyper exploité. Entouré d’une ribambelle d’acteurs connus: Anthony Michael Hall (Dead Zone), Daryl Hannah (Blade Runner, Splash), Shirley Jones (Partridge Family et une centaine d’autres rôles), Jennifer Taylor (Two and a Half Men), parfois à contre emploi. L’enfilade de décisions les plus catastrophiques les une les autres de ces personnages laisse béat. La perle est probablement Shirley Jones, Nana, la grand-mère aveugle qui s’énerve et tombe partout! Logiquement, si les gens qui ne gardent pas la tête froide meurent facilement dans une attaque de morts vivants, on se demande comment ils feront pour qu’il y en ait ne serait-ce qu’un seul qui survive. Un exercice de style parce que le scénario est d’une simplicité désarmante, tout se passe en une seule nuit, durant laquelle on apprend qu’en Europe, les morts sont redevenus sans vie au lever du soleil. Il faut donc survivre une nuit et ils sont tellement cons que s’en est risible. Aucune empathie, donc, pour ces gens égoïstes, sans cervelle, vides. Autour d’eux des zombies tout ce qu’il a de classiques, le téléfilm pour la Syfy ne nage pas dans l’argent, mais c’est correct. L’amateur pourra pardonner ou rigoler, alternativement. A voir avec un gros grain de sel. Mario Giguère

zombienightart



There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page