UNDER THE BED

05
Fév
2015

UNDER THE BED – Steven C. Miller avec Jonny Weston, Gattlin Griffith, Peter Holden, États Unis, 2013, 86m

Neil reviens à la maison dans l’auto conduite par son père, qui est visiblement pas enchanté par sa vie de famille. Il ignore sa jolie voisine qui a visiblement le béguin pour lui, malgré qu’il soit parti deux ans sans dire un mot, car il a juste envie de revoir son petit frère Paulie. Neil a visiblement peur d’entrer dans la maison, pour une raison principale, il y a une créature sous son lit !

Aller prendre le synopsis de Boogeyman sans vergogne, ça prends un certain culot. Dépeindre des personnages de famille, particulièrement les parents, complètement dysfonctionnels, voire cruels, c’est pas la joie à regarder. Attendre les vingt dernières minutes pour véritablement montrer qu’il y a bel et bien une créature sous le lit, qui arrive d’une autre dimension, ou quelque chose dans le genre, c’est pousser le bouchon pas mal loin. Se garder un peu d’argent pour qu’une voiture de police arrive quand tout est terminé, c’est pas mal inutile. Des performances hystériques: le père complètement colérique; sa nouvelle épouse complètement conne; les voisins complètement aveugles à ce qui se passe et pas mal cons eux aussi, ce n’est pas vraiment dramatique. Les deux garçons tiennent le film à eux seuls, le plus jeune en particulier, mais on le plaint surtout d’avoir hérité d’un scénario aussi peu convaincant. Reste un démon pas mal générique, juste assez bien fait. C’est bien peu pour un film que j’aurai vite oublié. Mario Giguère

UndertheBed



There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page