UN DUO DE PESTE

26
Nov
2015

BLACK DEATH – Christopher Smith avec Eddie Redmayne, Sean Bean, Carice van Houten, 2010, Allemagne/Royaume Uni, 102m

Sean Bean interprète Ulrich, un chevalier, au début de l’épidémie de peste noire en Angleterre. Avec quelques hommes et un jeune moine, il part à la recherche d’un peuple qui est miraculeusement épargné par la terrible maladie ou on pourrait de surcroit ressusciter les morts. L’endroit est idyllique et on se doute qu’il y a anguille sous roche surtout quand on voit Langiva (Carice van Houten, la Mélisandre de Game of Thrones dans un rôle, ma foi, fort similaire).

S’il y a quelques rebondissements un peu inattendus, l’ensemble est prévisible, mais il est bon de retrouver des acteurs que l’on apprécie, dans un contexte similaire par-dessus le marché. Tim McInnerny, plus connu pour ses comédies (Black Adder) s’en tire bien en homme d’apparence pacifique dont on se méfie, avec raison. Pas de quoi gagner un oscar, mais je ne me suis pas ennuyé. Christopher Smith avait réalisé l’intéressant CREEP en 2004 et SEVERANCE en 2006.

BLACK PLAGUE aka Anazapta – Alberto Sciamma avec Lena Headey, David La Haye, Jason Flemyng, 2002, Royaume Uni, 115m

1348, Angleterre, tel Penelope dans l’Odyssée d’Homère, Lena Headey est Lady Matilda Mellerby, une épouse qui attends impatiemment le retour de son mari parti à guerre. Elle a en plus un gros évêque libidineux avec lequel elle a contracté une dette que monsieur est prêt à se faire payer en nature dans des délais assez brefs. Mais malheur, le mari a été fait prisonnier et le cousin de madame a ramené un otage français qui devrait permettre de faire un échange contre l’époux et rapporter assez d’argent pour payer ses dettes. Alors elle va protéger cet homme mystérieux, pendant que la peste frappe à la porte et qu’une série d’incidents laisse croire que le bonhomme est bien plus important qu’il ne parait et est porteur de malheur à plus d’un égard.

SI la jaquette du dvd nous montre Lena Headey en blonde sur un trône ressemblant à un autre fort connu, question de profiter de la popularité de Game of Thrones, ses cheveux sont noirs et le siège sur lequel on la rencontre est bien différent. Mais j’ai bien aimé ce film un peu tordu grâce aux acteurs et au montage dont les flashbacks sont bien utilisés. Heady est bien chaste comparativement à sa libidineuse et incestueuse création plus connue et David La Haye est ici fort intéressant et charismatique. Idem pour Ian McNeice en ecclésiastique pervers pas loin d’un Baron Harkonnen. Le montage n’a pas de temps mort. On reste dans une reconstitution d’époque sobre, donc loin des décors et costumes plus stylisés de films de fantasy et la menace concrète de la peste noire nous rappelle que l’on vit en général une époque pas si mal, quand on y pense. J’ai bien aimé. Ce n’était que le deuxième film d’Alberto Sciamma qui avait auparavant également écrit et réalisé KILLER TONGUE. Mario Giguère

BlackDeath BLACKPlague

 



There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page