The MYSTERIOUS MONSTERS

30
Oct
2014

The MYSTERIOUS MONSTERS aka BIGFOOT: THE MYSTERIOUS MONSTER – Robert Guénette avec Peter Graves, Peter Hurkos, William Stenberg, Sidney Walter, Jerilou Whelchel, 1976, États Unis, 86m

Adaptation du livre de Robert et Frances Guénette au titre identique. On comprendra qu’ici c’est nul autre que Peter Graves qui présente les résultats de l’enquête originale et montre pour la première fois, au grand écran, le film de Patterson. En premier lieu on part étudier les méthodes de recherche des experts du monstre de Loch Ness, dont on nous parle abondamment, photos, films, témoins à l’appui. On enchaîne, après quelques minutes sur le Yeti de l’Himalaya, sur le bigfoot, tel un avocat dans un procès qui voudrait prouver l’existence de la bête. En commençant par les nombreux témoignages de rencontres, les indices factuels, empreintes, cheveux, excréments, puis les photos, reconstitutions et finalement le film de Patterson. Le fameux document qui surprend un Bigfoot qui marche nonchalamment et se retourne vers la caméra en continuant son chemin. 28 pieds de film longtemps controversés, jusqu’à ce que l’on confirme le canular, bien orchestré, des années plus tard. Guenette rajoute la piste psychique, le détecteur de mensonges et l’hypnose. On termine avec un profil de la vie des bigfoot, d’après tous les témoignages recueillis. Ces petites bêtes seraient végétariennes, timides et plus pacifiques que le Dalai Lama.

J’étais adolescent lorsque j’ai vu ce documentaire en salles. Je me rappelle d’avoir été sceptique mais fasciné par le film de Patterson, mais moins par le reste. Aujourd’hui, le film, un peu naif, certes, regorge de reconstitutions ou chaque témoignage donne la vision de créatures toutes différentes. C’est également l’occasion de voir regroupé la majorité des documents de l’époque sur Nessie et les bigfoot. La copie offerte dans le coffret à rabais The Boggy Creek Collection offre carrément un transfert de vhs enregistrée lors d’un passage à la télévision, logos de chaîne locale en prime, un comble. La qualité est donc loin d’être au rendez-vous, mais j’attendais depuis des années l’occasion de revoir ce souvenir de jeunesse. Mario Giguère

bigfoottmm3



There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page