LA PLANÉTE DES VAMPIRES

05
Juin
2014

La PLANÈTE DES VAMPIRES aka Terrore Nello Spazio – Mario Bava avec Barry Sullivan, Norma Bengell, Angel Aranda, 1965, Italie, 84m

Il est de notoriété publique que le scénariste Dan O’Bannon s’est inspiré de ce film et de It The terror from Beyond Space pour écrire celui d’Alien. Il n’est donc pas surprenant de voir, dans un futur lointain, les équipages des vaisseaux Argos et Galliot atterrir sur une planète d’où proviens un étrange signal de détresse. Ni de découvrir un vaisseau extraterrestre avec les squelettes de créatures deux fois plus grandes que les humains, ou de remarquer la sortie su sas de sortie de l’ascenseur la forme ovale très suggestive et Gigeresque. Plus surprenant est la folie meurtrière qui s’empare des astronautes à leur arrivée, la cause et le réveil des hommes décédés possédés par des entités étrangères, scène magnifique ou les morts qui sortent des sacs tel de nouveaux nés. Comme souvent à l’époque, on est étonné par le vaste espace que renferme le vaisseau spatial, loin des trucs claustrophobiques de la Nasa. Plus rare est le nombre de femmes dans l’équipage et le fait qu’elles ne préparent pas le café, comme c’est souvent le cas à l’écran à l’époque. Elles sont certes plus émotives que les hommes, plus stoïques, mais elles semblent faire partie intégrante de la mission, ce qui n’est pas souvent le cas durant les années 50-60. Comme il s’agit d’un film de Mario Bava, la photographie est particulièrement soignée, tout comme les décors et costumes. Quelques effets spéciaux jurent aux yeux du cinéphile moderne. Mais il y a de petites trouvailles remarquables, qui font d’ailleurs les frais d’un supplément. Il y a donc des images fortes, spécialement lors de l’exploration du vaisseau extraterrestre, dont l’écoute d’un message enregistré en langue inconnu, du plus bel effet. L’ensemble est fort dramatique, voire nihiliste et on peut comprendre l’effet qu’il a dû avoir à sa sortie sur de jeunes amateurs comme O’Bannon. Une petite merveille qu’il fait toujours bon découvrir ou revoir dans une merveilleuse copie.

Les suppléments du DVD d’Artus Films – Terreur dans l’espace, par Alain Petit, les effets spéciaux, diaporama d’affiches et photos, bandes-annonces de la collection SF Vintage. Mario Giguère

planetevampires



There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page