La BD politique, un formidable atout à préserver

15
Nov
2014

En surfant sur le net, on trouve des webcomics en tout genre. Si on recherche des la profondeur dans le scénario mis en place dans une BD et qu’on ne s’arrête pas à exiger un art graphique hautement évolué, on découvre parfois des perles du 9e art numérique. La Horde Geek en a rencontré plusieurs dont nous vous ferons part dans les prochaines semaines.

François Samson-DunlopCommençons aujourd’hui par les planches de François Samson-Dunlop. Entre la radio et la direction d’un fanzine, il trouve le temps de mettre en image ses appréhensions politiques et autres réflexions culturelles. Philadelphie — une histoire sans complexe, conte prémonitoire sur la crise étudiante québécoise de 2012, en est un bon exemple. Avec un humour intelligent et des cases bien rythmées, François Samson-Dunlop pousse la réflexion du lecteur.

La publication du 11 novembre 2014, Copier-Coller, nous a particulièrement interpelé, car François Samson-Dunlop y met en image des informations autour de l’accord de Copenhague et de Kyoto qui peuvent au départ paraître complexe. La BD faisant un lien fluide entre les informations parfois morcelées diffusé par les médias, c’est un excellent moyen de saisir l’ampleur du problème. Surtout pour les geeks qui sont plus visuels qu’auditifs. En voici un exemple.

4Source de la BD en cliquant ici.

Pour ceux qui aiment toujours en savoir un peu plus, l’artiste inclut des compléments à la fin des planches. On a particulièrement aimé cette touche intellectuelle en supplément. Notez au passage que vous pouvez aussi suivre les oeuvres de François sur le blogue Noir les horreurs où il présente avec Alexandre Fontaine-Rousseau de petites histoires savoureusement intelligentes.

Bref, un artiste émergent que La Horde Geek gardera à l’oeil autant par plaisir que pour vous tenir informé de sa belle évolution.

 

 

Source image à la une en cliquant ici.


There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page