[Jeux de rôle] Cantiques, trames sonores et opéras

12
Jan
2016

Ce matin, j’ai appris la mort de David Bowie. Géant de la planète musicale, je ne connaissais que peu son œuvre. Ce que je savais le plus de lui est contenu dans le film Labyrinth de Jim Henson, un film fantastique fortement imprégné de musique dans lequel Bowie incarnait l’énigmatique et terrible Roi des Gobelins. Ce film a grandement influencé mon imaginaire et mes univers de jeu lui doivent beaucoup.

Cette semaine, j’ai eu le bonheur de pouvoir visionner le film Youth de Paolo Sorrentino. Un film beau et touchant qui est, lui aussi, teinté de musique car l’un des personnages principaux (personnifié avec brio par Michael Caine) est un chef d’orchestre.

Ce soir, je suis donc à me questionner sur les diverses relations entre la musique et l’art de conter. Je vais donc tenter de vous donner quelques pistes d’écriture pour des scénarios musicaux.

La musique comme thème

Il est possible de faire de la musique le sujet central de toute une intrigue ou d’un arc de celle-ci. Dans le meilleur des mondes, une partie de jeu de rôle musicale se calquerait sur le style de la comédie musicale. Toutefois, le taux de participation à votre partie risque de décliner si vous exigez que vos joueurs chantent au lieu de parler.

Il y a d’autres méthodes de simuler cet état de faits, par contre. Si vous préparez une liste de chansons et d’airs musicaux qui joueront durant votre partie, vous les mettez dans l’ambiance. Et si, par exemple, vous décidez que tous les personnages non joueurs chantent durant votre partie, vous pouvez lire des poèmes rimés sur fond musical.

De plus, sans que ce soit une partie chantée ou musicale, vous pourriez décider que l’histoire tourne autour de la musique. Imaginons une malédiction qui oblige tout le monde à chanter quand ils parlent ou, au contraire, qui banni toute forme de musique du pays. L’intrigue pourrait aussi concerner une guilde de ménestrel, une déesse de la musique ou un opéra célèbre.

Vous pouvez vous inspirer de jeux vidéo comme Eternal Sonata, des films comme High School Musical, Grease ou Moulin Rouge et de séries comme Glee ou l’épisode « One More, with Feelings » de Buffy the Vampire Slayer.

La musique comme outil

Sans être omniprésente, la musique peut vous servir à divers moments dans vos parties. D’abord et avant tout, elle peut vous servir d’inspiration pour une partie. Même si vous ne faites pas de votre partie le théâtre de la musique, les thèmes abordés dans les diverses chansons qui peuplent nos esprits sont des terreaux fertiles pour des histoires palpitantes ! Il se pourrait que votre prochain scénario d’horreur prenne place dans le lugubre Hôtel California, que vos joueurs devront protéger les Escaliers du Paradis (Stairway to Heaven) contre le forces du mal ou encore qu’ils devront pénétrer la forêt des mal-aimés, combattre des chats sauvages et peut-être même un aigle noir !

Plus concrètement, la musique peut aussi servir dans la construction de votre univers. Vous pourriez baser un système de magie en lien avec la musique, les instruments, la danse ou le chant. Les dieux de votre univers pourraient être des représentations de la gamme de notes et leurs serviteurs, les maestros, seraient leurs officiants.

Les embûches que vous mettez dans la route de vos personnages pourraient être musicaux. Vous pourriez mettre des fantômes sensibles à la musique, une harpe hantée ou encore un combat dans un vieux conservatoire. Des compétences en musique pourraient même servir aux personnages pour impressionner un pianiste témoin d’un meurtre ou pour ouvrir un passage secret. Bref, vous pouvez disséminer de la musique un peu partout dans vos campagnes.

La musique peut même être une récompense. Au lieu d’offrir de l’or à un ménestrel, vous pourriez lui offrir au compte-goutte les pages d’un ancien concerto ou de rares instruments. Amusez-vous ! Et, surtout, embarquez dans les délires musicaux de vos joueurs s’ils veulent démarrer un orchestre dans la partie ou encore faire écouter une chanson que leurs personnages chantent en jeu.

La musique d’ambiance

Si vous pensez être en mesure de bien gérer les trames sonores et le bruitage durant les moments d’émotions de vos intrigues et durant les bagarres, n’hésitez surtout pas ! La musique apporte une dimension supérieure à vos histoires. N’oubliez que l’ambiance en est beaucoup dans un conte et que la musique en est beaucoup dans l’ambiance.

 

 



There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page