Bonjour!

14470972_310529465980771_583139949_nIci JP, de L’École du jeu. Ah, mais suis-je bête! Connaissez-vous L’École du jeu?
Il s’agit d’une chaîne Youtube dédiée aux jeux de société. Sur cette chaîne, je vous expose des jeux de toutes sortes en vous expliquant les règles de façon brève et en vous donnant une petite critique personnelle de chaque jeu présenté, afin de vous partager mon degré d’appréciation et de le justifier. Une fois de temps en temps, je vous partagerai également des vidéos de « bla bla ludique » variés! Vous pouvez également suivre L’École du jeu sur la page Facebook officielle si vous désirez être le premier avisé des nouvelles vidéos, des informations et de l’actualité entourant certains jeux et pour prendre part à des discussions et des petits jeux entre passionnés!

Bref! Il y a une semaine, j’ai fait un message semblable sur la page Facebook de L’École du jeu qui a eu une bonne réception. J’espère que vous participerez avec moi en grand nombre cette semaine! Aujourd’hui, je vous avertis, mon message sera LONG parce que j’en ai BEAUCOUP à vous partager!

Alors quelles sont vos découvertes récentes, depuis la dernière semaine? Je me permets de vous partager les miennes ainsi qu’une petite critique pour chaque jeu, car ce fut une semaine haute en nouveautés! Par où commencer? Afin de vous éviter de tout lire (si ce n’est pas tous les jeux qui vous intéressent), cette semaine je détaillerai:
– FOURBERIES
– THUNDER & LIGHTNING
– LEGENDARY: MARVEL

La semaine prochaine :
– FLICK ‘EM UP
– BIBLIOS
– BREW CRAFTERS

Bonne lecture! 🙂

ligne_1_088

– FOURBERIES –

fourberiesConcepteurs: Bruno Cathala & Christian Martinez
Publisher: Bombyx
Merci au Café L’Aléa pour la découverte!

Ok, d’entrée de jeu je dois dire que ce jeu m’intriguait beaucoup. Bruno Cathala est une sommité dans l’univers ludique, après tout! J’étais bien content d’y jouer (enfin), malgré la critique mitigée. Fourberies vous plongera dans un univers fantastique dont les protagonistes sont des animaux: un hommage aux fables d’Esope et de La Fontaine. Dans ce jeu, vous formerez une petite troupe de théâtre et tenterez de plaire (ou non) au Roi! Est-ce que votre pièce sera un chef d’oeuvre retentissant, ou un flop royal?

En surface, le jeu est splendide. Les cartes sont WOW, les petites figurines sont très bien et le petit théâtre est magnifique (mais Ô combien facultatif). Bon il y a les pièces qui sont faites d’un plastique pas très agréable à manipuler et qui ne correspond pas vraiment au reste du matériel. En général, le jeu est magnifique et nous charme rapidement!

Côté mécanique, le jeu se rapproche de Mission: Red Planet. On sélectionne des cartes qui nous permettent de visiter certains lieux. Si on est le premier joueur à s’y rendre, on peut embaucher les personnages et récolter les avantages se trouvant sur l’île en question. Mais si par malheur d’autres joueurs visitent les mêmes lieux que vous, c’est une toute autre histoire! Il y a également des cartes Demandes secrètes qui nous donnent, en quelque sorte, un objectif personnel de fin de manche. Un truc qui est bien: il y a un paquet de cartes Demandes et chacune est unique (avec sa propre illustration unique également). Il y a aussi ces petites figurines de poulets qui représentent des Régisseurs qui nous permettent de faire un peu d’argent, en plus de certaines cartes que vous verrez passer à quelques reprises. Le jeu est plus léger que Mission: Red Planet, mais je crois que c’est voulu ainsi. Au final, un bon petit jeu qui mérite un essai pour juger si on aime ou pas. Je suggère 3 ou 4 joueurs. Une partie à 2 joueurs étant probablement trop aléatoire et à 5 joueurs, au contraire, trop chaotique.

ligne_1_088

– THUNDER & LIGHTNING –

Concepteur: Richard Borg
Publisher: Filosofiagames (V.F.)
Merci à Mes « Parties » Pris pour la découverte

Mes amis, je vous présente un jeu pour 2 joueurs uniquement qui saura vous séduire! Il s’agit d’un jeu de cartes bien simple qui vous amènera à gérer les cartes que vous placerez en jeu, mais également celles que vous garderez en main. Mais ce n’est pas tout, puisqu’au court de la partie vous aurez également l’opportunité de jouer dans la tête de votre adversaire grâce à votre esprit tactique! Il y a en effet une bonne partie du jeu qui repose sur le bluff et de cartes jouées face cachée.

thunder-lightningComment jouer à ce jeu? Vous aurez premièrement à choisir le dieu que vous voudrez incarner: Thor ou Loki. Chaque personnage aura son propre paquet de cartes, comprenant plusieurs cartes identiques, mais également un bon nombre de cartes uniques! Lors de votre tour, vous avez un nombre d’actions X et vous aurez à choisir parmi les possibilités suivantes : piger une carte, jouer une carte face cachée sur le champ de bataille, jouer une carte face visible pour son effet magique, défier l’ennemi devant l’une de vos cartes en jeu. Le champ de bataille est composé des cartes que vous jouez face cachée de façon à former une grille de 3 colonnes par 4 rangées de cartes (au maximum 12 cartes en jeu simultanément). Le nombre d’actions que vous pouvez effectuer à votre tour dépend du nombre de colonnes actives que vous avez sur votre champ de bataille! Une colonne est considérée active si au moins une carte y est placée et inactive si, dans le cas contraire, elle ne contient aucune carte. Les défis sont résolus comme des combats: la carte avec la plus haute force de frappe reste en jeu et l’autre est retirée. Certaines cartes ont des effets spéciaux pouvant contourner cette règle! La partie se termine lorsqu’un joueur réussit à détruire le champ de bataille de son adversaire, ou dès qu’un joueur détruit l’artefact unique de son opposant!

Au final, je dois avouer, c’est un excellent jeu! Le visuel est superbe, les effets sont nombreux, les possibilités sont grandes! Il faudrait que j’y rejoue quelques fois, mais à première vue les deux paquets semblent très bien balancés! Les parties se jouent plutôt vite, le setup se fait en quelques secondes à peine, et les explications ne prennent que quelques minutes. Belle petite découverte pour un jeu à 2 joueurs!

ligne_1_088

– LEGENDARY: MARVEL –

Concepteur: Devin Low
Publisher: Upper Deck Entertainment
Merci au Café L’Aléa pour la découverte!

legendary-marvelDr Doom est un personnage absolument machiavélique. Lui et son armée de Doombots avaient mis sur pied un plan terrible: remplacer tous les grands leaders politiques de ce monde par des robots tueurs! Heureusement, une équipe de 5 valeureux héros se sont dressés contre l’envahisseur: Hulk, Domino, Cable, Ironman et Gambit ont décidé d’unir leur force! … Pour finalement échouer lamentable à leur mission, condamnant ainsi l’avenir du monde aux mains de Dr Doom qui le gouvernerait d’une poigne de fer (littéralement!)

Legendary est un deck-builder! Autrement dit, vous commencerez la partie avec des cartes bien précises dans un petit paquet qui vous permettront d’effectuer un nombre limité d’actions: recruter de nouveaux héros, ou tenter de combattre un vilain. Au cours de la partie, votre paquet de cartes sera de mieux en mieux garni jusqu’à ce que vous puissiez vous attaquer au gros méchant lui-même (Dr Doom dans ce cas-ci) et peut-être remporter la partie si vous réussissez à le capturer et à le jeter derrière les barreaux.

Quel jeu, quelle aventure! …Quelle défaite lamentable! C’était ma première partie à Legendary. Je dois avouer avoir beaucoup apprécié le sentiment que j’avais en jouant. Du moins, au début de la partie, quand nous pensions avoir des chances de l’emporter. Mais nos espoirs se sont vite volatilisés. Nous avons constaté, en cours de partie, qu’il aurait été judicieux pour nous de consulter les pouvoirs et synergies possibles entre les héros avant de les sélectionner dans notre équipe. Au lieu de ça, nous avons procédé par voie démocratique: « Moi j’veux qu’on prenne Hulk! », « Eille wow, regardez comme Cable est badass, y’est tellement musclé, on le prend », « Gambit est vraiment le plus cool des X-Men, il nous le faut », etc. Au final, notre équipe s’est avérée peu efficace contre l’ennemi et nous avons eu l’impression, dans la 2e moitié de la partie, de prolonger notre défaite inutilement. Malgré cela, j’ai beaucoup aimé l’expérience et serais prêt à retenter ma chance n’importe quand!! Il faut avouer que la mise en place du jeu est presque aussi pénible que l’ « après-partie » où il faut tout démêler. Outre ça et le sentiment d’impuissance face au jeu, j’ai eu beaucoup de plaisir!



There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page