Pendant 3 jours, le palais des congrès de Montréal fut la capitale des geeks et geekettes de ce monde. Les amateurs de comics, manga, séries et films ci sont donnés rendez-vous. Depuis près de 9 ans, l’événement rassemble les amateurs de culture populaire de tous les horizons. Il y a eu près de 60 000 personnes qui ont foulé le sol du palais des congrès durant la fin de semaine. Les différentes salles et le hall marchand étaient saturés de monde. Il fallait s’armer de patient pour en faire le tour. Il faut avoir des yeux tout le tour de la tête. Tellement, il y a des choses à voir et à faire.

 

Sans oublié qu’il a été possible de faire l’essai de nombreux jeux vidéo. De grands noms de l’industrie étaient présents, Sony, Warner Bros, Nintendo et ainsi qu’une multitude de studios émergeant. La patience était de mise, car les files d’attentes étaient interminables si on voulait faire des playtests.

Pour bien réussir un salon, il faut bien planifier sa journée, car il y a des conférences, des projections et activités qui ont eu lieu tout le long de la fin semaine. Ça prend aussi de bons souliers, une bouteille d’eau. Il faut surtout prendre son temps.

L’édition 2017, a été sans contredit l’année Dr Who avec les présences de David Tennant, Alex Kingston et de Freema Agyeman et de l’événement spécial allons-y. Il fallait avoir des billets spéciaux pour pouvoir y assister. La salle 516c était presque pleine, ça en dit long sur la popularité de la série britannique. Pour bien commencer, l’OVMF ( l’orchestre à vent de musique de films) a fait une courte prestation sur les principaux thèmes de la série. Les acteurs ont partagé des anecdotes et tentés de répondre aux questions des fans. Ils se sont prêtés aux jeux et ont rigolé avec les gens dans la salle. Le seul bémol de l’événement a été sa trop coûte durée. On en aurait pris une autre heure sans problème. 

J’ai assisté aux conférences de Tony Todd et de Nathan Fillion. Tony Todd est surtout connu pour les rôles dans les films d’horreur comme Candyman et final Destination. C’est un acteur généreux de son temps et facile d’approche. Même s’il a probablement répondu des milliers de fois à la question concernant Brandon Lee. Il a été tué par accident par un morceau de métal oublié dans une arme à feu durant le tournage The Crow. Il l’a fait de manière touchante. En expliquant sobrement les événements entourant l’accident qui lui a été fatal. Pour Nathan Fillion, l’ambiance était survoltée, c’est seul sur scène avec beaucoup de confiance qu’il a pris le contrôl de sa conférence. Il a partagé plusieurs anecdotes concernant le tournage de la série Firefly et surtout la camaraderie qui y régnait. Pour lui, une des raisons pour laquelle encore aujourd’hui même après 15 ans, les fans demeurent attachés à la série, ce n’est pas tant la science-fiction, mais bien l’esprit familial.

À l’horaire il y avait plusieurs conférences et spectacles. L’OVMF a donné un total de trois représentations durant la fin de semaine. Leurs prestations ont été très courues par les amateurs de musiques geeks. Il était possible de faire l’essai de consoles rétro grâce à la présence de l’équipe de retrogamer.ca. Ils ont mis à la disposition des visiteurs près d’une vingtaine de consoles différentes comme les ZX Spectrum, Atari 2600, NES, SMS et j’en passe.



There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page