Cosplay du Comiccon de Montréal 2017

24
Oct
2017

Les plus enthousiastes viennent costumés comme leurs personnages préférés. Les cosplayers font preuve de beaucoup d’originalité dans la confection de leur costume sans oublier le maquillage. Plusieurs font preuve de génie dans la fabrication de pièces et accessoires nécessaires pour le personnage choisi. Les costumes sont fabriqués avec les moyens du bord; du carton, des vêtements usagers et toutes autres matières hétéroclites. Étonnamment, beaucoup d’entre eux conçoivent de bien plus beaux costumes que plusieurs productions cinématographiques.

Il y a un côté narcissique évident dans le cosplay, mais c’est surtout une façon de s’évader de son quotidien et d’être une autre personne le temps d’une fin de semaine. On peut les prendre en photos, ils vont apprécier de se prêter aux jeux des caméras. Par contre, il faut être polie et on doit toujours demander la permission avant et les remercier après une photo. Cette année j’ai remarqué un absent parmi les personnages, Darth Vador et une diminution du nombre de jedi. Finalement, je peux confirmer que Slave Leia a bel et bien disparu. Le bikini ridicule de la princesse Leia dans l’épisode 6 quand elle est prisonnière de Jabba the Hutt. Autre constat que j’ai fait cette année, la diminution de costume sexy au profit de modèle un peu plus valorisant et plus habillé. Ce qui est amusant aussi c’est de voir les enfants qui s’émerveillent en voyant des cosplayeurs dans leur personnage préféré.

Parmi tous ceux qui m’ont le plus impressionné par l’originalité et l’exécution. Le trio de cosplayers en Beauty and the Beast était très bien fait avec des maquillages bien exécutés. Sans oublié la cosplayer en Judy Hoop, nouvelle venue dans l’univers du cosplay, qui confirme le succès du film et aussi la qualité des personnages de Zootopia.



There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page