L’EXORCISTE – La série télé

19
Avr
2017

The EXORCIST TV Series – Jeremy Slater avec Alfonso Herrera, Ben Daniels, Hannah Kasulka, Brianne Howey, Kurt Egyiawan, Alan Ruck, Geena Davis, 2016, États Unis, 10 épisodes

Angela Rance, mère de deux filles, Casey et Kat, contacte le curé de sa paroisse, certaine qu’une de ses filles a besoin d’un exorcisme. Curieusement, si le père Tomas lui demande des preuves qui tardent à venir, il va rapidement faire les démarches pour tenter le rituel. Pendant ce temps on rencontre le père Marcus, qui pratique un exorcisme difficile qui va mal tourner et qui lui vaudra plus tard d’être excommunié. Effectivement, Casey a maintenant des symptômes de plus en plus graves et les pères Tomas et Marcus vont s’attaquer au démon, contre l’avis de l’église, occupée à préparer la venue du Pape.

Contre toute attente, je ne m’attendais pas à grand chose et le premier épisode allait un peu dans tous les sens, l’intrigue sera riche en rebondissement. Le casting est particulièrement efficace, à l »exception de Geena Davis, qui en fait trop régulièrement. On comprendra un peu pourquoi plus tard, mais le jeu plus naturel et dramatique des autres personnages est beaucoup plus apprécié. Hannah Kasulka est remarquable en possédée, tout comme Alfonso Herrera et Ben Daniels en prêtres incertains de leur foi, mais prêts à tout pour sauver la jeune fille. La galerie de personnages est riche et toujours intéressants. C’est une belle production: image et trame sonore soignée, d’ailleurs un générique qui n’est pas sans rappeler l’excellente série Penny Dreadful, tournée dans un Chicago qui semble ténébreux. Les rebondissement sont bien étalés sur l’ensemble de la saison que l’on dévore de plus en plus rapidement. La surprise majeure, que je me garderai de dévoiler, soude l’histoire à celle originale de William Peter Blatty pour le premier film iconique. Les effets gore sont nombreux et bien faits, l’église y semble rongée de l’intérieur et évidemment, si on boucle le scénario de manière très satisfaisante, on place aussi la table pour des saisons à venir. Comme beaucoup de critique l’ont mentionnés, la diffusion sur le réseau Fox n’a pas aidé les cote d’écoute et j’aurais moi aussi préféré la voir sans les interruptions planifiées pour les commerciaux, une distraction dans une série intense. Le sort de la série est pour le moment nébuleux.

Jeremy Slater est malheureusement connu pour avoir écrit le scénario du Fantastic Four, et a complété le scénario du remake américain de Death Note, qui laisse songeur. Mario Giguère

exorcist_season1c



There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page