Le fan de musique de film

25
Août
2014

Les geeks connaissent leur cinéma, leur télé, leurs jeux vidéos. Ils connaissent les plus menus détails de leurs obsessions (le groupe sanguin de Ezio, le nombre de poils dans la barbichette de Tony Stark, la taille d’élastique de bobettes de Harry Potter, la taille d’élastique de bobettes de Daniel Radcliffe, etc.), mais ce n’est pas tout : ils en connaissent aussi la musique.

 

Des albums complets de Game of Thrones se complaisent dans la « playlist » d’une multitude de fans, ainsi que des pièces instrumentales d’une foule de séries japonaises, sans oublier qu’ils peuvent différencier le thème de Rohan de celui de Gondor les yeux fermés (mais les oreilles ouvertes). Des noms comme Hans Zimmer, Danny Elfman et Nobuo Uematsu sont bien connus de ces fans. Certains ont même prononcé ces paroles en mai 1999 : « Je me fous du contenu du nouveau Star Wars; pourvu que John Williams fasse encore la musique, c’est garanti d’être bon! »

 

Bon, peut-être pas le meilleur exemple, mais le fait demeure que les geeks connaissent la musique geek.

 

Mais certains vont plus loin. Ils se questionnent. Ces Zimmer, Elfman et Williams, qu’ont-ils fait d’autre? Imdb à la rescousse. S’en suivent de belles découvertes, une ouverture à un monde nouveau, des achats d’albums auxquels ces fans n’auraient précédemment jamais cru s’intéresser, et crac : un nouvel amateur de musique de film est né.

 

Ils deviennent aussi obsédés que n’importe quel geek : ils connaissent le nom de la première trame sonore de James Horner, le nom des enfants de Michael Kamen, ils savent pour quel film a été originalement composée la mélodie sifflée de Kill Bill, et se demandent pour quelle raison diable Lady Gaga fait-elle encore salle comble au lieu de Jerry Goldsmith?

 

Peut-être parce que Jerry Goldsmith est décédé en 2004. Autre mauvais exemple. Toujours est-il que ces obsédés sont une infime minorité, une sous-culture à l’intérieur d’une sous-culture, et ils ne souhaitent que répandre leur passion parmi les autres geeks. La Horde geek s’en ferra un devoir.

 

Voici un premier petit exercice pour les néophytes.  Une petite découverte signée Hans Zimmer qui ne demande qu’à être connue.



One Comment


Trackbacks and Pingbacks

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page