Only the Brave, Tragédie de Yarnell

26
Oct
2017

Only the Brave (Seul les Braves), réalisé par Joseph Kosinski on lui doit Tron: Legacy et Oblivion, raconte l’histoire des Granite Mountain Hotshots de Prescott en Arizona. Les Hotshots sont des pompiers d’élite spécialisés dans le combat des feux de forêt aux États-Unis. Chaque année durant les périodes sèches, il y a plusieurs incendies de forêts et de brousses. Un simple éclair peut mettre le feu et mettre en dangers des milliers de personnes. Les Hotshots sont appelés partout aux États-Unis pour combattre des feux.

Le film suit une équipe d’apprentis Hotshots de la ville de Prescott en Arizona. Ils ne sont pas encore reconnus, car ils n’ont pas obtenu de certification. Le chef de l’équipe Éric « Supe » Marsh (Josh Brolin) fait tout en son possible pour préparer son équipe à la certification. Pendant ce temps, on peut voir la descente aux enfers de Brendan « Donut » McDonough (Miles Teller), consommateur de drogue qui finit en prison pour vol. Il apprend qu’il a eu une petite fille avec son ex-petite amie. Il décide alors de prendre sa vie en main et tente sa chance avec les Hotshots. Finalement, il démontre beaucoup de volonté pour s’en sortir et aider sa fille. Au début, il n’est pas accepté par les autres, mais il finit par être un des leurs. L’équipe a un fort sentiment d’appartenance les uns envers les autres.

Ils finissent par obtenir leur chance à faire leurs preuves pour devenir de véritable Hotshots. Ils interviennent un peu partout en mettant à rude épreuve leur vie de famille. Un jour ils sont appelés à servir proche de Prescott. Ils sont envoyés en mission spéciale pour sauver un arbre millénaire de la région. Ils deviennent des héros pour les gens de la communauté.

On nous amène dans un univers qu’on voit rarement au grand écran, les combattants du feux de forêt. Les paysages sont a couper le souffle les scènes de combats contre le feux très bien rendu. On y croit vraiment qu’ils sont aux milieux des brasiers. À mon souvenir il n’y avait qu’Always de Steven Spielberg en 1989. Par contre, Only the Brave est basé sur une histoire vraie terrifiante survenue le 30 juin 2013 dans les montagnes de Yarnell. Si vous vous risquez d’aller voir ce film amené vous une boite de mouchoir.

Genre: Drame
Année: 2017
Durée: 133 minutes
Pays: États-Unis
Langue: Anglais
Réalisation: Joseph Kosinski
Scénario: Ken Nolan, Eric Warren Singer
Studio: Columbia Pictures
Distribution:
Josh Brolin : Eric « Supe » Marsh
Miles Teller : Brendan « Donut » McDonough
Jeff Bridges : Duane Steinbrink
James Badge Dale : Jesse Steed
Taylor Kitsch : Chris MacKenzie
Jennifer Connelly : Amanda Marsh



There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page