GRAVE HALLOWEEN

23
Oct
2014

GRAVE HALLOWEEN aka The Suicide Forest – Steven R. Monroe avec Kaitlyn Leeb, Cassi Thomson, Dejan Loyola, 2013, États Unis, 89m

Miko, adoptée à l’âge de quatre ans par un couple américain, est au Japon pour ses études dans un collège international. Avec des amis, elle se rend dans la forêt aux suicides ou sa mère biologique est décédée il y a à peine deux mois, tourner un documentaire ou elle espère retrouver le corps de sa mère et pratiquer le rituel qui assurera son passage vers l’au-delà. Malgré la police qui surveille l’endroit et un passant qui les averti de respecter les morts, les étrangers ne respectent rien et les morts ne l’apprécient guère.

Il y a de ces films dont il faut parler rapidement avant de ne les oublier complètement. Celui-ci en est un exemple frappant. Si Steven R. Monroe a déjà réalisé de petits films sympathiques pour la Syfy tel Mongolian Death Worm ou Wyvern, ou plus récemment le remake de I Spit on your Grave et sa suite, cet essai pour faire un film de fantôme à la japonaise tombe à plat. La faute la plus grave reviens au choix de l’actrice principale qui n’a aucun trait japonais, à moins que l’on nous aie caché des chirurgies nombreuses payées par des parents qui ont voulu l’intégrer à l’Amérique profonde. On repompe trop docilement et sans flair les recette de The Ring et The Grudge. On oublie le look des fantômes japonais, plus simples, pour les transformer en mi-morts-vivants, mi-gargouilles de films américain de série B des années 80. On introduit un twist qui arrive de nulle part et ne fonctionne pas, on bascule dans l’onirisme bien trop tardivement. Bref, la recette japonaise n’est pas le grand bol de n’importe quoi redigéré par le scénariste dont c’est le premier effort hors de nombreuses séries télévisées. On passe à autre chose rapidement.

graveh1



There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page