Les trouvailles BD de la semaine

09
Nov
2014
Légendes d’un peuple
tome 1
Gilles Laporte et Vincent Partel
Éditions SeptentrionConnaître nos racines étant au coeur des valeurs de plusieurs membres de La Horde Geek, nous avons sauté de joie devant l’initiative de Gilles Laporte et Vincent Partel. Ensemble, ils ont donné vie à l’histoire du Québec à travers une bande dessinée dont la mise en contexte et la médiagraphie permettent d’approfondir des sujets propres à notre identité culturelle. Les lecteurs sont invités à revisiter les aventures de Marie Rollet, Pierre Lemoyne d’Iberville, Louis-Joseph Papineau, la révolte métisse, Émilie et Nolasque Tremblay et même une fable huronne-wendate. Une belle façon de prolonger son expérience des livres-disques de l’auteur-compositeur-interprète Alexandre Belliard par un complément illustré. À relire sans modération.

legendes

 

«Nous sommes en pays de Miron
De Premières-Nations, d’outre-mer
Des hommes qui pour lui lutteront
Nous sommes en pays de nos mères
Nous sommes pays de vastes frontières
Cheval de bois, cheval de fer
Canots d’écorce tressés de rêves et
Vaisseaux d’or sur les rivières
Nous sommes en pays boréal
En son printemps inachevé
Un beau grand pays épormyable
En un seul peuple rapaillé»

— Alexandre Belliard

 

ligne yeux

La guerre des artsLa guerre des arts
de Francis Desharnais
Editions PowPow

Après avoir travaillé sur la formidable BD, Motel Galactique, Francis Desharnais nous revient avec un album rigolo où une civilisation extraterrestre vient kidnapper tous les artistes de la terre afin d’éviter l’extinction culturelle qui les menace. Mais comment l’humanité arrivera à se débrouiller sans les beautés artistiques et les îlots de cuisines modernes? Une satire savoureuse qui traite avec humour la place accordée aux arts dans notre société. Bien que le dessin ne soit pas hors du commun, les cases sont efficaces. L’équipe de La Horde Geek s’est laissé prendre d’affection pour ces extraterrestres à l’esprit trop cartésiens qui, eux au moins, souhaitent sortir de cette léthargie.  Quel plaisir nous avons encore à s’imaginer toutes sortes de scénarios pour des tomes ultérieurs!

 



There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


You must be logged in to post a comment.



Go to the top of the page